Cette réalité de « parcs à gibier » est encore largement méconnue en France. Les propriétaires de ces lieux préfèrent rester ... discrets. Les ONG doivent s'infiltrer parmi les chasseurs pour se procurer des preuves de cette réalité aberrante. Voici ce que ceux-ci veulent cacher : des espaces clos, délimités par des kilomètres de grillages afin que personne ne puisse pénétrer et que le gibier ne puisse surtout pas s'échapper.
Télécharger l'application France tv