André Breton, Saint-Cirq-Lapopie, son refuge surréaliste La vidéo n'est pas disponible
Avec la participation et les témoignages de l'écrivain Dan Franck, d'Arthur Teboul, auteur et chanteur du groupe Feu ! Chat ... terton, de Laurent Doucet poète et éditeur qui gère l'association de la maison, de Marie-Christine Vaysse qui a connu enfant André Breton. Qu'ils soient peintre, sculpteur, architecte, chanteur ou couturier, ils établissent parfois une relation singulière avec les lieux qu'ils ont habité enfant, adulte ou au crépuscule de leur vie. En juin 1950, l'écrivain André Breton découvre un village du Lot qui lui apparaît " comme une rose impossible dans la nuit". Il achète l'auberge des Mariniers pour en faire sa maison de campagne, un refuge pour créer, pour écrire, pour penser. La demeure devient bientôt le point de ralliement du mouvement surréaliste et des amis de Breton…
Télécharger l'application France tv