L'uranium de la colère - du Niger à Narbonne La vidéo n'est pas disponible
À Narbonne, dans l’Aude, des citoyens dénoncent les pollutions de la plus grande usine de conversion d’uranium en Europe. A limenté par l’uranium provenant notamment d’Afrique, le site rejette des dizaines de milliers de tonnes de déchets, à trois kilomètres du centre-ville. À Arlit, au Niger, à proximité d’une immense mine d’uranium, les habitants vivent dans des zones qui dépassent la radioactivité de la zone interdite de Tchernobyl. Malgré les interdictions, une équipe de journalistes, aidée par des scientifiques, enquêtent dans les deux pays et réalisent des dizaines de prélèvements pour en savoir davantage sur les pollutions de l’uranium qui alimente nos centrales nucléaires.
Télécharger l'application France tv