France.tv - Programmes et replay des chaînes France Télévisions
La vidéo n'est pas disponible

présenté par : Tiga

Chaque semaine, Tiga part à la rencontre de riders de l'extrême, repoussant leurs limites sur l'eau, la neige ou dans ... les airs. Au programme dans Riding Zone aujourd'hui :     - Rendez-vous au Cap-Vert sur l'île de Sal, un archipel aux eaux turquoises, pour rencontrer l'un des pionniers du kitesurf strapless, Mitu Monteiro.  L’île de Sal est un lieu propice aux sports de glisse en plein milieu de l’océan Atlantique !   Champion du monde de surf strapless et kite surf, Mitu est le précurseur de cette discipline au Cap-Vert et nous raconte son enfance au creux des vagues. Il a fabriqué sa première planche de surf à partir d’une planche à voile que les gérants de son club avaient jeté.    Courageux, le jeune homme aux moyens limités ne s’avoue pas vaincu. Intuitif, il confectionnera en quatre mois sa toute première planche de kite avec l’aide de sa mère en utilisant du bois pour faire les ailerons et des bouteilles en plastique pour permettre le flottement sur l’eau.
Libre de ses mouvements, il affronte les plus grandes vagues de Tahiti contre vents et marées. Le champion du monde a le chic pour concocter des chorégraphies millimétrées en totale osmose avec les éléments.

Plusieurs mois de l’année sont consacrés aux compétitions mais le reste du temps, c’est sur sa terre natale cap-verdienne qu’il passe le plus clair de son temps à gérer ses entreprises : deux écoles de kite surf, un sport qu’il a démocratisé grâce à son habileté et son talent. Véritable homme d’affaires, Mitu parle six langues et a lancé sa propre marque de vêtements.

Pêche sous-marine, méditation au milieu des eaux ou simple envie de piquer une tête, c’est dans l’océan qu’il passe le plus clair de son temps. Enfant de l’eau, son fils de cinq ans est aussi passionné que lui et marche sur ses traces. Père et fils peuvent partager cette passion commune au gré des vents...     - Notre sélection des cinq meilleurs tricks dans la rubrique freestyle.     Parmi eux, Manu Hars, passionné de parachutisme depuis 30 ans a fait partie de l’équipe de France et gagné plusieurs médailles de championnat du monde. Il compte  plus de 10 000 sauts à son actif. Manu a quitté l’air frais pour l’air artificiel et est devenu gérant d’une attraction de chute libre indoor : le parachute en intérieur.
Le principe est simple : réunir les mêmes conditions que celles dans les airs grâce à une soufflerie. Cette activité est accessible dès l’âge de cinq ans.