C’est à Kourou, à la base du 3 REI (Régiment Etranger d’infanterie) que tout commence. François-Michel Le Tourneau, cherche ur du CNRS, rencontre les 8 légionnaires qui vont l’accompagner dans sa mission. Le départ en canoë se fera depuis un camp de la légion étrangère situé à Camopi. C’est du Brésil, situé sur la rive opposée, que viennent les Garimpeiros, les orpailleurs clandestins. Rejoint par Guillaume Odonne, ethnobotaniste au CNRS et Lucien, guide amérindien, François-Michel dirige les derniers préparatifs de l’expédition. Le départ est fixé au petit matin. Le groupe doit remonter la rivière Camopi à contre-courant, ce qui, en cette saison de pluie tardive, tourne à l’épreuve de force. L’expédition arrive aux portes du Parc Amazonien Guyanais. Ces premiers jours de rame ont convaincu le groupe que l’expédition serait plus exigeante que prévue. Hommes et matériel souffrent de l’environnement hostile. Au bivouac, François-Michel, Guillaume et Lucien font un point sur ce qui les attend dans les jours prochains, l’entrée en zone d’orpaillage clandestin. Entre excitation et appréhension, le groupe se prépare au contact.
Télécharger l'application France tv