Même si ses ailes colorées lui permettent un vol majestueux, le ara préfère se servir de son puissant bec pour grimper et s e suspendre aux branches. Que ce soit pour son nid ou pour attraper des fruits, il ne se sent bien qu'avec une vue panoramique. Mais attention, ce n'est pas une ascension en solitaire et avec ses copains de grimpe, il préfère enchaîner les branches à la recherche du spot parfait. Le ara est menacé par la déforestation et il est maintenant une espèce protégée en Guyane.
Télécharger l'application France tv