Des cours en visio du matin au soir, quatre murs pour tout décor... déjà claustrophobe, Ludivine raconte qu’elle a très mal ... vécu le confinement. Sa personnalité dite “borderline” s’est déclarée à ce moment-là, avec des crises de déréalisation et d’auto-mutilation. Ce qui lui fait du bien : aller voir son psy pour des “débriefs”.
Télécharger l'application France tv