On retrouve Anna au bureau d’aide aux victimes. Quelques étages au-dessus, Farouz Benharkat doit traiter les dossiers de vi ol qui parviennent à son bureau. L’un d’entre eux porte sur des faits subis par une jeune fille en soirée. Sa responsabilité est lourde, c’est elle qui doit décider du sort de l’affaire : engager des poursuites, ou classer sans suite. Aline Lebret de son côté, reçoit l’appel d’une jeune cliente désemparée, dont la plainte a été classée : que peut-elle faire à présent ? Éliot, lui, s’est tracé un autre chemin de justice : il a voulu se confronter à son agresseur et que ce dernier reconnaisse les faits, en dehors du système judiciaire. Bruno Albisetti, un collègue de Farouz, reçoit un appel qui exige une réponse rapide : des centaines de milliers de photos pédocriminelles. Ce sera la comparution immédiate. Jessica se souvient du moment où son agresseur a été mis en maison d’arrêt.
Télécharger l'application France tv