L’espace public est l’endroit le plus symptomatique de la transmysoginie : harcèlement de rue, questions intrusives, violen ... ces physiques... Il faut comprendre que les femmes trans vivent une transphobie spécifique, mélange de sexisme ordinaire et de transphobie. Lexie, Brieuc et Sasha racontent leurs expériences et comment elles ont dû apprendre à s’armer pour surmonter ces épreuves. Elles expliquent aussi leur difficulté à trouver leur place dans les mouvements féministes traditionnels, où elles vivent aussi rejets et suspicion. La question du suicide est présente dans chacun de leurs parcours, et frappe malheureusement parfois de plein fouet de jeunes femmes comme elles. En miroir, Océan continue son travail de déconstruction du genre en se dirigeant vers une performance de genre plus fluide. Avec ses camarades, ils se lancent dans un collage de rue nocturne énergique et militant pour que ces questions soient visibles dans l’espace public.
Télécharger l'application France tv