Renaud, le blouson noir de la rébellion La vidéo n'est pas disponible
Il est le chanteur populaire icône de la rébellion des années 70-80. Avec son blouson noir, son bandana et surtout ses chan sons, Renaud a tendu un miroir à la société française. Ses chansons sont la bande-son de toute une génération : celle des mobylettes, des bars et des flippers, des cassettes qu’on rembobine, des bals et des bastons. C’est la France de Giscard, balayé un soir de mai 81 sur un écran télé par celle de Mitterrand, ce Président qu’il a soutenu et aimé au point de l’appeler Tonton, comme toute sa génération. C’est aussi la France qui découvre le chômage, le « problème des banlieues » et le Front National. C’est enfin la France déçue du politique qui s’engage généreusement dans de grands combats de société. Dans cette France en mutation, les chansons de Renaud parlent de révolte, d’espoirs et de désillusions, avec rage et tendresse. Ainsi pendant deux décennies, elles accompagnent les Français. Un sujet de Karine Comazzi, Jean-Marie Lequertier et Guillaume Salasca   
Fermeture de la bannière
Découvrez l’application France TV installer
Télécharger l'application France tv