Ibeyi au Festival les inRocKs Philips 2014 La vidéo n'est pas disponible
Jumelles, elles le sont jusqu’au nom de leur groupe puis que “Ibeyi” désigne les dieux jumeaux yoruba, une langue parlée au Bénin comme au Nigéria devenue celle de l’ancienne pratique vaudoue à Cuba. Aujourd’hui disparu, leur père Anga Diaz est un percussionniste qui a joué avec ses compatriotes Chucho Valdés et feu Ibrahim Ferrer, mais aussi le guitariste Ry Cooder, le trompettiste Roy Hargrove et le saxophoniste Steve Coleman. De passeport vénézuélien même si grandies à Paris, ses filles Lisa-Kaindé, chanteuse et pianiste sur scène, et Naomi, aux chœurs et aux percussions, ont été repérées encore adolescentes par Benjamin Constant, l’ingénieur du son de la chanteuse franco-nigériane Asa. [[asset:free_html:135893 {"mode":"full","align":"none"}]]
Fermeture de la bannière
Découvrez l’application France TV installer
Télécharger l'application France tv