Rolling Blackouts Coastal Fever au Pitchfork Music Festival La vidéo n'est pas disponible
L’indie-rock à l’australienne des Rolling Blackouts Coastal Fever réchauffe la Grande Halle de la Villette.
Avec des t extes bourrés d’humour et des guitares débordantes d’énergie, le groupe australien Rolling Blackouts Coastal Fever vient renverser la scène du Pitchfork Music Festival Paris. Branchez les guitares, montez le son et laissez-vous happer par leur premier album nommé “Hope Downs”.
Issu du mythique label Sub Pop, ce groupe à guitares australien (ils viennent de Melbourne) offre des compositions mélodiques et attachantes dont l’énergie n’est pas sans rappeler le groupe The Go-Betweens. Armé de trois compositeurs, ce quintet ne manque pas de d’inspiration. À l’origine d’un premier album nommé “Hope Down”, Rolling Blackouts Coastal Fever vient distiller ses textes à l’humour typiquement australien au Pitchfork Music Festival Paris
Hope Downs est une immense mine de minerai de fer à ciel ouvert au milieu de l’Australie. C’est un nom approprié pour une prospérité fondée sur le chapardage de la terre qui se trouve sous vos pieds. Mais la raison pour laquelle nous avons utilisé ce nom est plus métaphorique : beaucoup de chansons évoquent le fait de faire un grand saut dans l’inconnu.Fran Keaney pour Soul-KitchenEcoutez le titre "Talking Straight" : 
Fermeture de la bannière
Découvrez l’application France TV installer
Télécharger l'application France tv