France.tv - Programmes et replay des chaînes France Télévisions

page 30 / toutes les vidéos hip-hop, jazz

toutes les vidéos tous les programmes

Trans Musicales de Rennes 2018

Lucky Chops aux Trans Musicales de Rennes 2016

Trans Musicales de Rennes 2018

Talmud Beach - City Lights - Live @ Trans Musicales 2016

Trans Musicales de Rennes 2018

The Barberettes - Be My Baby @ Trans Musicales 2016

Les 45 ans des Aiglons au Cabaret Sauvage

45 ans d'une carrière riche en tubes et fêtées dans le cadre du festival Banlieues tropicales. "Cuisse la", "Yo Voueou", "Le Cerveau", "Ay lopital"... Autant de tubes qui ont marqué l'histoire de la musique antillaise ! Le groupe originaire de Basse-Terre signe son grand retour sur scène pour célébrer 45 ans de carrière. Le collectif guadeloupéen Les Aiglons excelle depuis les années 1970 dans la "kadans", un type de meringue originaire d'Haïti et popularisé quelques années plus tôt aux Antilles. Issus du quartier Bas-du-Bourg à Basse-Terre, les douze membres du groupe connaissent le succès avec six albums (signés sur le label Debs Music du producteur guadeloupéen Henri Debs disparu en 2013) sortis en une décennie et des tubes comme la chanson "Cuisse-la" ou leur collaboration avec Kassav sur "Zouk la sé sèl médikaman nou ni" en 1985.Coupes afro et pattes d'ef, les musiciens sont les stars des bals populaires de l'île. Le succès s'étend jusqu'en Europe et en Afrique, où Les Aiglons enchaînent les tournées. Après une pause d'une quinzaine d'années, le groupe se reforme au début des années 2000 pour le plus grand bonheur de leurs fans. Un retour également accompagné d'un disque, "Les Aiglons Antohologie". Découvrez une version live du tube "Cuisse la"https://youtu.be/Hr1-VI2cYl0 

Trans Musicales de Rennes 2018

Nova Twins aux Trans Musicales de Rennes 2016

Trans Musicales de Rennes 2018

Con Brio aux Trans Musicales de Rennes 2016

Trans Musicales de Rennes 2018

Marta Ren - So Long - Live @ Trans Musicales 2016

Trans Musicales de Rennes 2018

Marta Ren & The Groovelvets aux Trans Musicales 2016

Trans Musicales de Rennes 2018

Rejjie Snow - Keep your hand up - Live @ Trans Musicales2016

Trans Musicales de Rennes 2018

Rejjie Snow aux Trans Musicales de Rennes 2016

Trans Musicales de Rennes 2018

Pink Oculus - Delicious @ Trans Musicales 2016

Maître Gims : Warano Tour

Caché derrière ses lunettes noires, le chanteur enchaîne les tubes et les succès depuis son premier album en 2013.Infatigable show man, Maitre Gims terminait à la fin de l'année 2016 son "Warano Tour", tournée marathon de 90 dates à guichets fermés. "Bella", "One Shot", "Sapés comme jamais"... revivez, dans un spectacle taillé à sa mesure, les plus grands tubes du chanteur. Trois disques en quatre ans pour un total de quatre millions d'albums vendus, des duos avec les artistes les plus populaires (Jul, Sia, Dry, Niska, Booba), Maître Gims enchaîne les records et les succès.Auteur-compositeur-interprète mais également producteur, Maître Gims se fait connaître au tournant des années 2010 avec le collectif de rappeurs Sexion d'Assaut. Mélomane au timbre atypique, il entame une carrière solo avec "Bella", incontestable tube de l'été 2013. Capable de faire danser sur des ryhtmes africains ou des mélodies pop-urbaines, Maître Gims réussit le pari de rassembler un large public.En 2016, le titre "Sapés comme jamais" est récompensé par une Victoire de la musique. Fruit d'une collaboration avec le rappeur Niska, cette ode à la sapologie (soit l'art de l'élégance dans certains pays d'Afrique) fait danser la France entière. Maître Gims en interview au JT de France 2 : Set list du concert de Maître Gims à l'AccorHotels Arena (Paris)Zombie Est-ce que tu m'aimes ? Number One Ma direction Cadeaux Meurtre par strangulation Mayweather Loin BoucanLaissez passer Warano Style One Shot Tout donnerJe te pardonne La chute Epuisé Désolé Hasta Luego Bella  Le barillet Brisé Ma beauté J'me tireSapés comme jamais 

Flavia Coelho en concert éclairé à la bougie

Laissez-vous porter par le chant sensuel de Flavia Coelho, qui mêle avec brio influences brésiliennes, funk, afrobeat...Bossa nova ? Raggamuffin ? Et pourquoi pas les deux ?! Flavia Coelho mélange les genres pour créer le "bossa muffin", nom qu'elle donne à son premier album en 2011. Cinq ans plus tard, celle qui a débuté dans les couloirs du métro parisien publie son troisième opus. Biberonnée à la musique populaire brésilienne, Flavia Coelho se met à chanter dès son plus jeune âge, encouragée par une mère fan de Diana Ross et Nina Hagen. À 14 ans, elle s'y met plus sérieusement et écume les bars pour pousser la chansonette pendant quelques années. Cette formation autodidacte n'a qu'un but : Flavia a des envies d'ailleurs et veut explorer d'autres univers musicaux.la musique a été mon passeport pour découvrir le monde, et notamment l'Europe et la France, où je vis aujourd'hui. Et j'ai appris mon métier au fil des voyages et des rencontres, sur le tas...Flavia Coelho à "La Dépêche du Midi"Flavia Coelho se confie dans l'émission Le Ring :Elle quitte son pays en 2006 pour s'installer à Paris. Elle vit de petits boulots, chante dans le métro... bref, elle s'accroche à ses rêves. Sa rencontre avec le bassiste camerounais Pierre Bika Bika est déterminante et permet à la "Bomba Carioca" d'enregistrer son premier album, "Bossa Muffin", opus qu'elle défend en première partie d'un compatriote, et non des moindres, Gilberto Gil. Suivront "Mundo Meu" ("Mon Monde", en collaboration avec Patrice et le batteur Tony Allen notamment) en 2014 puis deux ans plus tard, "Sonho Real". 

D'Jazz Nevers Festival

Magnetic Ensemble feat. François Corneloup au D'Jazz Nevers

John Scofield - Mr Fool - Live @ D'Jazz Nevers

Le roi du swing, révélé il y a plus de 30 ans par Miles Davis, interprète un extrait de l'album "Country for Old man".

D'Jazz Nevers Festival

John Scofield au D'Jazz Nevers

D'Jazz Nevers Festival

Avishai Cohen quartet au D'Jazz Nevers

D'Jazz Nevers Festival

Anne Alvaro & trio Raulin/Corneloup/Lopez au D'Jazz Nevers

Live à FIP : Xixa à la Maison de la Radio

Quand les rythmes péruviens rencontrent un roch psyché, ça donne Xixa (prononcez "chicha").Xixa, c'est le fruit de la complicité de Brian Lopez et Gabriel Sullivan, qui ont longtemps écumé la scène rock de Tucson en Arizona. En 2012, ils laissent de côté leurs groupes respectifs et planchent sur un projet alliant sonorités latines (en particulier la cumbia), surf music et pop-rock psyché.L'univers de Xixa s'inspire des richesses musicales du continent américain. Gabriel et Brian, leaders du groupe origianire de Tucson, puisent autant dans la cumbia colombienne (également très populaire au Pérou), que dans la pop psychédélique façon seventies ou la surf music. Le résultat ? Un rock puissant aux accents de western d'Ennio Morricone. Regardez le clip de "Bloodline", extrait de l'album éponyme de Xixa :https://youtu.be/DDuhBe5oUoM "Bloodline" évoque la magie baroque du désert et un certain mysticisme Mexicain tout en gardant un goût marqué pour les fêtes latines où cumbia et mélodrame ont tous deux leur place. Le résultat est un rock du désert déjanté; un ovni musical, avec des orchestrations luxuriantes, des atmosphères Morriconniennes, des rythmes latins et un goût jubilatoire pour l’expérimentation hallucinogène.Fip à propos de "Bloodline", premier album de XixaRegardez l'interview du groupe xixa à l'occasion de son passage à Live à FIP :https://youtu.be/DDuhBe5oUoMUne soirée en partenariat avec la radio FIP. Regardez le concert dans l'émission Live à FIP en direct puis en replay. 

Kalash à l'Olympia

Son territoire : le monde. Sa source : les Caraïbes, la Martinique. Kalash chante un dancehall plus ouvert que jamais. Avec sa voix reconnaissable parmi mille, au service de textes tant incisifs que festifs, le Martiniquais Kalash révolutionne le dancehall depuis une petite dizaine d'année, lui insufflant ce qu'il faut de rap façon gangsta ou de reggae. Pour couronner le tout, c'est une bête de scène. En quelques années seulement, Kalash, de son vrai nom Kevin Valleray, a su conquérir la planète dancehall au-delà des frontières des Caraïbes, mère-patrie du genre. Né en 1988 à Strasbourg, c'est bien loin de son Alsace natale qu'il se fait connaître. En Martinique, il commence très jeune à écrire des textes tour à tour engagés, révoltés mêmes, dansants souvent. Le public local l'apprécie, la scène caribéenne lui ouvre ses portes et Kalash enchaîne les apparitions sur des compilations. En 2010, il reçoit les Prix Sacem "Révélation" et "Meilleur artiste" dans la catégorie dancehall. Les grands l'entendent et à leur tour lui feront confiance : Booba et Admiral T collaborent avec le chanteur, qui vole déjà de ses propres ailes.Fin 2014, l'étoile martiniquaise brille une fois de plus avec sa contestataire "Chanson du Mwaka", qui raille avec rage et lyrisme les discriminations subies par les Antillais. Deux ans plus tard, l'artiste sort son troisième album en son nom, "Kaos", sur lequel on retouve donc les participations d'Admiral T (qui rejoint son complice le 1er novembre comme le rappelle la 1ère) , Booba, et un complice régulier de ce dernier, le rappeur haïtien Gato Da Bato. Regardez le clip "Rouge et Bleu" de Kalash et Boobahttps://youtu.be/vq1ztJsbRek 
plus de vidéos