Michelle Gurevich dans Mezzo Voce La vidéo n'est pas disponible
Chinawoman, le nom de scène choisi par Michelle Gurevich, n'est pas une référence au tube "China Girl" de David Bowie, mais aux origines asiatiques que certains lui ont prêtées. Élevée à Toronto au Canada, Michelle Gurevich (elle a des origines russes) sort son premier album, "Party Girl", qui connaît un certain succès en Europe à sa sortie en 2007 et rapidement, la chanteuse devient une vedette en Europe de l'est. Le titre éponyme "Party Girl" figurera sur la bande originale du film du même nom, un biopic hyperréaliste d'une hôtesse de bar, récompensé par une Caméra d'Or à Cannes.  Découvrez le clip de "Party Gir" de Chinawoman/Michelle Gurevich : [[asset:video:306181 {"mode":"in_body","align":"none"}]] Ses textes doux et mélancoliques rappellent le song writing à la Léonard Cohen ou Luz Casal. En 2010, elle sort "Show Me The Face", un disque qu'elle a enregistré dans sa chambre à coucher et décide de s'installer à Berlin. Suivront "Let's part in style" en 2014 et "New Decadence" fin 2016, eux aussi enregistrés aux quatre coins de son appartement berlinois.   
Télécharger l'application France tv