Imaginée pour célébrer le Grand Palais avant sa fermeture pour travaux, "La Ronde", de Boris Charmatz, a eu lieu, comme un ... défi à la pandémie. Face à l'immensité de la nef, s'est imposée l'intimité du duo. S'inspirant de "La Ronde", d'Arthur Schnitzler, l'idée d'une chaîne ininterrompue de duos imbriqués s'installant dans la durée a alors pris corps. Le 16 janvier 2021, les danseurs ont fait vibrer l'écrin nu de la nef du Grand Palais dans des duos iconiques sortis de l'histoire, des duos inventés pour l'occasion, des réminiscences et des hommages, à Schnitzler entre autres.   En partenariat avec France Culture.
Télécharger l'application France tv