Dialogues des carmélites La vidéo n'est pas disponible
1789 : Blanche de La Force vit dans une angoisse constante, liée aux conditions dramatiques de sa naissance. Elle décide d' entrer au Carmel de Compiègne. A la prieure qui sonde sa vocation, elle cache son angoisse et évoque les attraits d'une vie héroïque. Peu après, la prieure entre en agonie et, contre toute attente, sombre dans la terreur. Cependant, au dehors, la Révolution bat son plein. Le couvent vit désormais sous la menace d'un anéantissement pur et simple. La jeune novice, qui est parvenue à dissimuler sa peur, cède petit à petit à la panique. Cette mise en scène de Mireille Delunsch a été créée à Bordeaux en février 2013, avant d'être reprise à Nantes et à Anger.
Télécharger l'application France tv