"Arlequin poli par l'amour" de Marivaux par Thomas Jolly La vidéo n'est pas disponible
Marivaux nous le prouve : L'esprit vient en aimant !
Thomas Jolly met en scène à La Scala Paris "Arlequin poli par l'am our", texte de Marivaux qui traite des amours adolescentes du jeune premier Arlequin. Découvrez un conte fantasque rempli d'énergie, qui entremêle du merveilleux sur fond d'angoisse.
Il était une fois... un parfait idiot Une venimeuse fée au caractère bien trempé abandonne son amant Merlin pour jeter son dévolu sur Arlequin, très jeune garçon encore inexpérimenté aux jeux de l'amour. Aveuglée par la beauté du jeune homme elle met un certain temps à remarquer qu'Arlequin est un véritable niais. Sa bêtise est pourtant objective. La fée décide d'y remédier et pour cela elle a un plan : Arlequin n'aura de l'esprit que si il tombe amoureux... Mais d'elle bien sûr ! Pourtant en matière d'amour rien n'est simple et la fée en fait les frais lorsque Arlequin rencontre une petite bergère qui l'éveille soudain à l'amour.
Connaissez-vous Thomas Jolly ?  Après avoir fait trembler la Cour d'honneur du palais des Papes au Festival d'Avignon 2018 avec "Thyeste" de Sénèque et animé tout l'été une pétillante série combattant les idées reçues sur le théâtre diffusée en intégralité sur Culturebox, le metteur en scène surdoué Thomas Jolly propose avec sa compagnie la Piccola Familia de partager avec nous aujourd'hui à La Scala Paris une pièce créée il y a douze ans. 
Retour sur la carrière de Thomas Jolly avec la rédaction de Culturebox :Avignon 2018. Thomas Jolly : "Dans mon théâtre il y a forcément un monstre !"Avignon 2018 : le "Thyeste" de Thomas Jolly, aussi glaçant que spectaculaireRichard III, le drôle d'oiseau de proie de Thomas JollyVIDEO. Avignon 2018 : découvrez "Thyeste" de Thomas Jolly en live sur Culturebox"Richard III" pour clore la saga shakespearienne de Thomas Jolly"Le Radeau de la Méduse'" par Thomas Jolly, les enfants au centre d'une tragédieInterview de Thomas Jolly : qui dit Fantasio dit fantôme, fantasme, fantaisie !Thomas Jolly monte Eliogabalo de Cavalli : l’anarchie baroque à l’Opéra Garnier
Télécharger l'application France tv