Savoir descendre, tout un art La vidéo n'est pas disponible
TOUR DE FRANCE 2019 – Il y a d’abord les grimpeurs, aériens. Puis de l’autre côté du sommet, place aux acrobates. Si le Tou r de France se gagne dans les ascensions en haute altitude, l’art de savoir descendre peut permettre de créer de grosses différences. Prise de risques, lecture des trajectoires, relance permanente, recherche d’aérodynamisme, autant de qualités que peu dans le peloton sont capables de maîtriser à la perfection. De Chris Froome à Julian Alaphilippe, focus sur quelques descentes qui ont marqué le Tour ces dernières années.
Fermeture de la bannière
Votre application dédiée au Sport installer
Télécharger l'application France tv