Philippe Gilbert explique les nombreuses chutes par la nervosité ambiante du début de Tour, la popularité de l'épreuve et l e tracé dangereux des derniers kilomètres. Le champion du monde 2012 tire la sonnette d'alarme.
le programme par jour
Fermeture de la bannière
Votre application dédiée au Sport installer
Télécharger l'application France tv