Mais qui a lobotomisé Rosemary Kennedy ? La vidéo n'est pas disponible

réalisé par : Patrick Jeudy

L’été 1941 sera le dernier que les Kennedy passeront ensemble. Le patriarche de la famille, Joseph Patrick, alors ambassade ur des Etats-Unis à Londres, a la tentation de couper définitivement la branche malade : Rosemary Kennedy qui, depuis son plus jeune âge, a toujours été surnommée la « tête vide » par ses frères, du fait de ses difficultés scolaires, son retard mental et ses troubles de l’humeur. En mai, la publication d’un article achève de le convaincre, on y décrit le docteur Walter Freeman comme un chirurgien de l’âme. Avec lui, Rosemary deviendra "normale" – pensait-il…
Télécharger l'application France tv